La formation DEJEPS DPTR

Le Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (DEJEPS) atteste de l’acquisition d’une qualification dans l’exercice d’une activité professionnelle de coordination et d’encadrement à finalité éducative dans les domaines d’activités physiques, sportives, socio-éducatives ou culturelles. Le DEJEPS est un diplôme, homologué de niveau III (BAC+2), enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

La formation DEJEPS « Développement de projets, territoires et réseaux » prépare à des compétences de diagnostic, de relations partenariales et de conduite de projet, en référence à une pratique pédagogique, dans une visée socio-éducative et socioculturelle.

Les objectifs

Consolider son expérience professionnelle et enrichir sa qualification pour mieux comprendre et mieux maîtriser les différents aspects (pédagogiques, matériels, techniques, financiers) d’un projet d’animation.

Penser sa pratique professionnelle dans un cadre institutionnel donné, ainsi que dans le champ du travail social et de l’animation et dans l’environnement social, économique et politique, c’est à dire être en capacité d’analyser des situations sociales et culturelles complexes, d’identifier les changements à produire et de mettre en œuvre des projets d’actions pertinents par des pratiques pédagogiques maîtrisées.

Identifier sa place et son rôle dans les réseaux et les logiques partenariales de son territoire d’intervention.

L’alternance et le tutorat

L’alternance représente un mode de formation historique de l’Éducation Populaire. L’alternance est une base incontournable pour la promotion sociale. En reconnaissant et en s’appuyant sur le parcours et l’expérience, elle permet et favorise une dynamique de développement.

La qualité du terrain d’alternance est déterminante dans le processus de formation (possibilité d’expérimentation, clarté des missions, présence de cadres capables d’accompagner le formé, possibilité de mobiliser des moyens adaptés au projet, aux missions).

Chaque stagiaire a un·e tuteur·trice sur son terrain professionnel. Les tuteur·trices s’engagent à accueillir, former, évaluer l’apprenti·e. Iel se charge du lien avec l’organisme de formation pour être en adéquation avec les contenus de la formation et élabore les projets du stage pratique. Les formateur·rices des CEMEA travaillent directement avec les tuteur·rices afin de les accompagner sur les besoins de la formation et faciliter les échanges, tout au long de l’alternance.

Pré-requis

Cette formation s’adresse à des personnes ayant une expérience significative dans l’animation et/ou le milieu associatif et souhaitant accéder à des fonctions de coordination, qu’elle soit salariée, apprentie ou demandeuses d’emploi.

Le/la candidat.e doit être titulaire du PSC1 et

  • soit être titulaire d’un diplôme de niveau 4 du champ de l’animation, enregistré au RNCP,
  • soit être titulaire d’un diplôme de niveau 5 enregistré au RNCP, soit attester d’un niveau de formation correspondant à un niveau 4 et se prévaloir d’une expérience d’animation de 6 mois,
  • soit justifier de 24 mois d’activités professionnelles ou bénévoles, correspondant à 1600h minimum.

Le/la candidat(e) doit également :

  • Déposer un dossier de candidature complet
  • Avoir une structure professionnelle pour l’entrée en formation
  • Satisfaire aux tests de sélection de l’organisme de formation
  • Avoir un plan de financement de la formation

La durée de la formation 

• 700h en centre de formation dont 54h en formation à distance
• 1500h dans une structure d’animation
• 2200h au total

Le coût de la formation

• Demandeur·se d’emploi : 6 125 €
• Salarié·e : le tarif dépend de la prise en charge de votre formation, nous contacter
• Frais de dossier : 50€

Financer sa formation

La région, le département voire la ville permet peut proposer des aides poru votre formation !

N’hésitez-pas à contacter :
accueil@cemea-pdll.org